Australia, New Zealand, Thailand, French Polynesia, ...

02 Dec

Mango Rash

Publié par Dimitri GERARD

Mango Rash

Je vais vous expliquer comment je suis devenu presque allergique aux mangues.

Tout d’abord j’ai commencé dans une ferme où l’on était payé au rendement. Là-bas j’ai rencontré Antoine et Geoffroy avec qui nous travaillions dans la même team. Nous n’arrivions pas à faire assez d’argent dans cette ferme et en plus le patron était un véritable connard, pour être poli.

Du coût nous avons quitté cet endroit. La chaleur était un autre problème (il faisait entre 40 et 45 degrés à l’ombre). Nous buvions entre 5 et 6 litres d’eau chacun. Et quand on cueille des mangues il y a un acide rejeté par le fruit qui vous brûle la peau et vous donne le mango rash. Je ne vous ai mis que les photos de mes mains au tout début, car le reste n’était pas beau à voir.

Avec les gars nous avons retrouvé une autre ferme dans la matinée où nous avons quitté l’autre. Là-bas paye à l’heure et les patrons font attention pour l’acide des mangues. Au bout de quelques jours nous sommes passés en horaires de nuit, car il faisait trop chaud pour travailler la journée. Nous faisions 1h à 10h du matin.

Farm life
Farm life
Farm life
Farm life
Farm life
Farm life
Farm life
Farm life

Farm life

Le gros point positif avec cette nouvelle ferme c’est que le parton nous hébergeait gratuitement.

Comme a la maison

Comme a la maison

Donc après plusieurs jours de nuits, la saison des mangues se termine, ce qui me fait assez d’argent (si tout va bien) pour le reste de mon voyage. Hormis la difficulté de ce boulot, j’ai quand même passé du bon temps et rencontré des gars vraiment sympa avec qui on a bien rigolé. Nous conduisions une machine ressemblant à un mur pour ramasser les fruits, et j’ai même eu la chance de conduire un tracteur pour la première fois. Ça restera dans tous les cas une bonne expérience, et je suis content d’avoir tenu jusqu’au bout (même si c’était seulement quelque semaines, et que ça peut paraitre pas grand-chose pour vous).

Après ça je suis retourné à mon helpX chez Belinda afin de réparé toutes mes blessures dues à l’acide des mangues (les jambes et bras qui enflent, des traces de brulure des pieds au visage, des démangésons pire qu’avec des piqures de moustiques et pardessus tout ça je ne peux pas manger de mangues les prochains mois par risques de devenir définitivement allergique). J’en profite aussi pour me reposer en attendant que ma nouvelle travel mate me rejoigne pour notre road trip. Donc voilà comment je suis presque devenu allergique aux mangues.

Dans quelques jours c’est parti pour la découverte de l’ouest.

Je suis désolé de ne pas mettre de nouvelles fréquemment, mais plutôt par grosses vagues, car ce n’est pas facile d’avoir un bon accès à internet ici.

Commenter cet article

annie Gerard 04/12/2015 17:21

Bravo Did pour ton courage.......Dommage de ne pas pouvoir manger aucune de ces magnifiques mangues, c'est tellement bon. J'espère que toutes ces irritations sont maintenant guéries. Bonne route vers l'Ouest !!!!

À propos

Australia, New Zealand, Thailand, French Polynesia, ...